La Bretagne à vélo couché

Ce voyage en France est l’occasion pour nous de monter pour la première fois sur des vélos couchés. Direction la banlieue de Rennes, dans le magasin Velofasto de Philippe pour faire nos premiers essais. Que les choses soient claires, il faut bel et bien « ré-apprendre » à faire du vélo. On maîtrise l’engin en une demie-journée (entendez par là « on arrive à démarrer, tourner et s’arrêter sans tomber » !). Philippe est patient et de bon conseil avec nous. Et c’est parti pour l’aventure, à nous le Mont-Saint-Michel !

On passe la première journée à tenter d’apprivoiser la bête le long des rives de l’Îlle-et-Rance. Les quelques promeneurs que l’on croise sont un peu bouche-bée à la vue de nos montures et nous questionnent à leur sujet. Les premières sensations sont bonnes, on est relax et le parcours est plaisant. En plus, il fait beau, que demander de plus ? Et bien, une auberge bien sûr !

P1070115-Brittany-2

Premiers tours de roue à vélo couché

P1070123-Brittany-3

La route est plane, et tant mieux pour nous

Parce que la recherche d’un lieu où passer la nuit tourne un peu au fiasco. Nico, confiant, se dit qu’il n’est pas nécessaire de passer quelques coups de fil et de se fixer un objectif à atteindre dans la journée. Après tout, on s’arrêtera quand bon nous semblera. Sauf que le lundi, en France, il y a pas mal de choses de fermé, dont les boulangeries et les hôtels ! Rappelez-moi combien de temps j’ai quitté la France ? Après quelques aller-retours le long des berges pour passer de village en village et tenter notre chance, on arpente les rues de Saint-Domineuc et on tombe par hasard sur un panneau indiquant la présence de chambres d’hôtes à quelques tours de roue. Bien que la Maison de Marie soit complète ce soir, notre gentille hôte nous propose de passer la nuit dans son grenier cosy pour ne pas nous laisser dehors, alors que la nuit vient de tomber.

Le lendemain, après un agréable petit déjeuner, on reprend la route le long du canal. Le temps est toujours au beau fixe, on se sent de plus en plus à l’aise sur nos vélos, on prend le temps de visiter un peu Dinan et Saint-Malo, que l’on rejoint en bateau depuis Dinard. On fait une pause sur la plage malouine de la vieille cité, après avoir visité les remparts. On rencontre le soir nos hôtes de la communauté WarmShowers. Erwan et Marie nous accueille dans leur grande maison en sortie de La Fresnais, pleine de chaleur humaine et de vie avec leurs deux petits. Soirée crêpes bretonnes et bières belges!

P1070171-Brittany-10

Décoration dans le centre de Dinan

P1070197-Brittany-14

Soirée crêpes avec nos hôtes

Au troisième jour, on roule jusqu’au Mont-Saint-Michel, objectif de cette petite randonnée à vélo couché. Nico vient de se rappeler que c’est le 15 août, sans doute le jour d’affluence maximum pour visiter l’abbaye … On rejoint Rennes en train pour rendre les vélos et poursuivre nos vacances sur le pouce.

Impressions très positives concernant les vélos couchés. Pour en savoir plus sur ceux-ci, cliquez sur le lien !

 

vélo couché au Mont Saint Michel

Objectif « Mont-Saint-Michel à vélo couché » atteint !

error: Content is protected !