Vignobles tchèques et pèlerinage chez Azub

Petit passage par Brno


Le temps gris et pluvieux est à l’image de notre moral à tous les deux ainsi que Dimitri lorsque nos routes se séparent. Certes nous n’avons roulé qu’une couple de jours ensemble mais l’osmose naissante entre nous et le fait de voyager avec quelqu’un d’autre est quelque chose qui nous manquera mais que l’on recherchera plus souvent encore. Dmitry prend la direction de la Pologne plein Nord afin de rejoindre la Russie via Kaliningrad et Moscou. De notre côté, on continue de rouler vers l’est afin de rejoindre Brno.

Cette première journée à deux n’est pas des plus efficaces. Nous nous arrêtons quelques heures dans un petit salon de thé à cause de la pluie et après seulement une quinzaine de kilomètres. On se remotive à reprendre la route grâce aux thés chauds et quelques pâtisseries. Nous positivons et reprenons la route lorsque le beau temps refait son apparition comme par magie ! Quelques kilomètres plus tard, la route s’arrête net : un fossé de quelques dizaines de mètres de profondeur à été creusé dans la chaussée et il nous faut faire un détour conséquent pour se retrouver juste de l’autre côté. Qu’importe, le moral est revenu et nous prenons cela avec philosophie et patience. Par la suite, nous passons d’un village fantôme à un autre, certaines routes se retrouvant également littéralement coupées en deux. L’avantage, c’est que nous ne rencontrons aucun problème de circulation ! On bivouaque dans les bois, et la journée se termine à l’opposé de la façon dont elle a commencé : le coucher de soleil transperçant les feuillages à notre arrivée, des biches traversent devant nous, les cigognes errent dans les champs de blé voisins. On se sent bien et c’est comme si la nature s’en ressentait !

Deux jours plus tard, on rejoint notre hôte Michael, Américain qui a la bougeotte puisqu’il a posé ses valises dans une trentaine de pays lors des 5 dernières années ! Il a finalement décidé de poser ces dernières à Brno, deuxième ville du pays, et pour notre plus grand bonheur, puisqu’on passera trois jours ensemble, mais aussi parce qu’une pluie soutenue s’abat sur la ville peu de temps après notre arrivée ! Décidément, à chaque fois que l’on décide de passer quelques jours en ville, le temps n’est pas à la fête (ce qui signifie que la météo est plus clémente lorsque l’on roule !). On fera également la connaissance de la colocataire de Michael, Ewa, une Tchèque qui, avec son copain Peter, sont également cyclo-touristes ! Ils reviennent d’ailleurs d’un petit périple en Autriche, Italie et Slovénie et se font une joie d’essayer les vélos couchés produits à quelques centaines de kilomètres de chez eux ! On passe du bon temps tous les cinq pendant ces quelques jours, entre visite de la ville, barbecues, balades dans le parc et discussions diverses sur les voyages, le vélo et la religion.

 

D0120 (2)-FOW

L’état des routes commence à se dégrader !

D0121 (1)-FOW

Passage des 4000 kilomètres !

 

Visite des vignobles en Moravie-du-Sud


On doit repousser à quelques jours notre arrivée à Uhersky Brod pour rendre visite à Azub, le fabricant de nos vélos couchés. Qu’à cela ne tienne, on décide alors d’allonger notre itinéraire en visitant la Moravie-du-Sud, région très réputée pour ses vignobles et ses produits de qualité.

On arrive d’abord à Mikulov, à une journée de voyage de Brno, connu pour son château, sa synagogue et sa citadelle Kozi Hradec. On part ensuite pour Valtice, village classé au patrimoine de l’UNESCO, où l’on déguste les meilleurs vins du pays au Salon du Vin de République Tchèque. Deux heures passées dans les caves du château à déguster à volonté (!) les très bons blancs demi-secs de la région, alors que l’on délaisse tous les vins rouges. On continue ensuite jusqu’à Lednice que l’on se réserve pour le lendemain et trouvons un terrain où bivouaquer au bord de la rivière, sur la parcelle d’un pêcheur absent.

Le lendemain, après avoir récupéré (!), on se remet en jambes en visitant l’immense château de Lednice, ses jardins, son minaret de style ottoman et son petit château en ruines, Jan Castle (faute de guerre dans les environs, ce dernier aura été construit pierre par pierre pour ressembler à une bâtisse endommagée par les assauts ennemis !). On rencontre au passage deux Bretons, de passage dans la région pour le Grand Prix de MotoGP de Brno, avec qui nous discutons après qu’ils nous aient accostés à la vue du « Gwenn Ha Du » sur le vélo de Nico.

 

D0124-9-FOW

Pause peu après Brno

D0125 (18)-FOW

Vue sur Mikulov

 

D0121 (22)-FOW

Il y a toujours une lumière au bout du chemin !

D0125 (40)-FOW

Visite des caves à Valtice

 

Promesse tenue ! Seconde rencontre avec Azub


On se fait une belle journée de 90 kilomètres entre Lednice et Uhersky Brod pour notre seconde rencontre avec Azub. Nous avions fait la rencontre de Honza et Milan lors de leur tournée européenne des fournisseurs sur le bassin d’Arcachon en avril. Nous avions alors décidé de passer les voir en République Tchèque à notre tour ! Quatre mois plus tard, nous voici donc rendus ! Le soir-même, nous sommes accueillis par Ales, le fondateur d’Azub, et sa femme Hanka.

Le lendemain, on fait la connaissance de leur fils Jakub, 3 ans, avec qui Nicolas jouera du ukulélé pendant nos quelques jours avec eux. On part ensuite chez Azub, pour effectuer l’entretien de nos vélos, retrouver Honza et Milan et rencontrer le reste de l’équipe, un peu moins d’une quinzaine de personnes au total. On découvre un peu mieux l’univers Azub, l’atelier, échangeons beaucoup avec Honza et Milan sur nos impressions et remarques concernant le voyage et le matériel après plus de 4000 kilomètres, et écoutons attentivement leurs suggestions et recommandations. On est heureux d’être ici, de voir où et comment sont fabriqués les vélos (fabrication 100% faite en République Tchèque et en Slovaquie) et d’en savoir plus sur les personnes qui nous permettent et nous aident en quelque sorte à réaliser notre projet de vie nomade autour du monde.

Le soir, alors que les vélos ne seront tout à fait prêts que le lendemain, nous restons une nuit supplémentaire avec Ales et Hanka, à discuter de leurs voyages au Moyen-Orient ou en Amérique Centrale, à vélo ou à sac à dos, pendant que Nicolas joue du ukulélé avec Jakub, autour d’un dîner sur la terrasse.

Le lendemain, la pluie fait son retour par intermittence, on ne se presse donc pas à partir. Honza nous donne quelques derniers conseils sur ses coins préférés dans les Balkans et en Albanie, selon lui le dernier trésor sauvage et authentique en Europe avec la Moldavie. On part finalement en fin d’après-midi, quittant nos nouveaux amis, pour grimper un petit col à 600 mètres d’altitude et entamer une agréable descente jusqu’à la frontière slovaque toute proche. Nous voilà dans un nouveau pays, ce sera le cinquième de notre périple, avec une nouvelle page à écrire.

 

D0126 (66)-FOW

Arrivée à Uhersky Brod !

D0127 (38)-FOW

Session ukulélé en duo !

D0127 (16)-FOW

Le vélo de Nico en pleine révision

 

D0127 (26)-FOW

Les Frogs On Wheels sur le mur dédié aux voyageurs